Tribunal International des Expulsions » Sessions » ITE 2019 Session sur le changement climatique » 280 millions de déplacés: un Tribunal parallèle à la COP 25 va donner voix aux victimes. Envoyez vos cas jusqu'au 30/09 !

280 millions de déplacés: un Tribunal parallèle à la COP 25 va donner voix aux victimes. Envoyez vos cas jusqu'au 30/09 !

Le réchauffement climatique, question “brûlante” de notre époque, se traduisant au quotidien par la fréquence de ses impacts inégaux de par le monde sur les personnes et les régions vulnérables, aura des conséquences significatives sur l'extrême pauvreté d'ici 2030.

Un rapport scientifique “Special Report on the Ocean and Cryosphere in a Changing Climate (SROCC) ” de l'Intergovernmental Panel on Climate Change ( IPCC ) , qui sera lancé officiellemt le 25/09/19, confirme que le réchauffement planétaire dû à l'augmentation des concentrations de gaz à effet de serre, est sans équivoque, et que nombre des changements observés sont sans précédent depuis des décennies, voire des millénaires: diminution de la couverture neigeuse et recul des glaces, élévation du niveau des mers, sécheresse, avec des effets néfastes sur la production agricole et alimentaire et la poussée des migrations des régions affectées.

Le rapport, est une bombe car, sur une base scientifique, il montre que :

  • 450 millions de personnes sujettes aux inondations seront exposées au double de leur fréquence.
  • 280 millions de personnes seront déplacées pour les mêmes raisons.

Pourtant, les Nations Unies ne considèrent pas encore les expulsions comme un indicateur dont il faut tenir compte pour cibler les politiques.

Ce n'est pas une fatalité. Sans action immédiate, respectueuse des droits humains et de l'environnement, il sera impossible d'arrêter ces drames, et beaucoup plus difficile et coûteux de s’adapter aux conséquences futures de ces changements.

Le Tribunal International des Expulsions , tribunal populaire d’opinion lancé par l'Alliance Internationale des Habitants, qui organise sa 9ème session du 3 au 5 dec. 2019 à Santiago de Chile, dans le cadre du forum parallèle à la COP 25, montrera le visage des victimes, indiquera les coupables et proposera des solutions.

Un Comité organisateur, composé, entre autre, par la plateforme Sociedad Civil por la Acción Climática, TECHO Chile et UKAMAU s’est déjà attelé à veiller à ce que toutes les conditions soient réunies pour permettre aux victimes de déplacements, expulsions dues aux inondations, à la sécheresse, aux politiques faussement environnementales ou négationistes des états ignorant l’impact du réchauffement climatique, puissent élever leur voix et témoigner.

 

Le Tribunal sélectionnera un cas par continent et deux du Chili, sur la base d'un Appel à Cas  auquel il est encore possible de répondre en remplissant un formulaire en ligne  d’ici le 30 septembre 2019.

Les victimes seront invitées, aux frais du Tribunal, à témoigner à Santiago du Chili. Un Jury d’experts, présidé par la Rapporteuse Spéciale auprès des Nations Unies pour le Droit au Logement, en collaboration avec un Jury populaire représentant les organisations du Comité organisateur, rendra un verdict et des recommendations de politiques et mesures à mettre en oeuvre.

N’hésitez pas à faire entendre votre voix, le changement climatique est un danger pour tous, toutes les politiques discriminants les populations doivent être dénoncées et notre mobilisation ensemble contribuera à les changer!


Pour plus d'informations, veuillez contacter: ite2019@habitants.org

Commentaires

%login_link_starAuthentifiez vous ou créez un nouveau compte utilisateur pour commenter.