Tribunal International des Évictions » Appel » Appel international à des cas d’expulsion causées par le tourisme: Nouvelle Date Limite 31/07/2017!

Appel international à des cas d’expulsion causées par le tourisme: Nouvelle Date Limite 31/07/2017!

Ne restez pas silencieux : partagez votre cas d'expulsion ! Nouvelle date limite: 31/07/2017!

Tribunal international des expulsions

Session sur le tourisme (Venise, 28 au 30 Septembre 2017)

Remplissez le formulaire en ligne pour les cas d'expulsions

 

Attention! Ce QuestionnaireITE2017.doc sert seulement de rappel pour faciliter la compilation des données requises en ligne.

Vous avez jusqu'au 31/07/2017 pour remplir complètement et correctement le Questionnaire en ligne  afin que votre cas d'expulsion soit examiné par le Tribunal International des Evictions.

Les Questionnaires incomplets ou remplis sur .doc ne seront pas considérés.

Votre maison est-elle menacée d’expulsion car des promoteurs veulent construire un hôtel ?

Veulent-ils nettoyer/débarrasser votre communauté, vos alentours, votre terre pour un hôtel, un terrain de golf, un stade, un port ou un aéroport pour le tourisme ?

Êtes-vous, vous et votre communauté, menacés par la précarité de contrats de location provoqués par AirBnB ?

Le développement du tourisme attaque vos droits où vous avez décidé de vivre en paix et dignité.

NE RESTEZ PAS SILENCIEUX : PARTAGEZ VOTRE CAS D'EXPULSION ! D'ICI LE 31 JUILLET 2017 !

Aujourd'hui, les expulsions menacent plus de 70 millions de personnes dans le monde. Le Tribunal International des Expulsions lance un appel international pour identifier des cas concrets d'expulsions et de déplacements d'un logement ou d'une terre pour sa prochaine Session (à Venise, du 28 au 30 septembre 2017) pour ouvrir les Journées Mondiales Zéro Expulsion. Il recherche particulièrement des cas provoqués par le développement du tourisme mondial puisque c'est l'année internationale du tourisme durable pour le développement.

Un jury, constitué de représentants de la société civile, d'organisations internationales et d'universitaires, impliqués dans la défense et le respect des droits humains, sélectionneront des cas, évalueront les demandes à la lumière de tous les instruments légaux internationaux liés à la mise en place des droits économiques, sociaux et culturels, particulièrement le droit à la sécurité du logement et de la terre.

Pendant la Session de Venise, l'ITE examinera publiquement les cas sélectionnés, rendra un verdict et fera des recommandations formelles pour gérer la situation en respectant les droits des personnes affectées, pour les différents intervenants, y compris les Nations Unies, les gouvernements, les acteurs économiques et institutionnels responsables des expulsions et aux organisations civiles qui aident à mettre en place leurs revendications.

Ces recommandations vont être contrôlées régulièrement par l'ITE, ainsi qu'avec des organisations locales et mises en place par la mobilisation locale/mondiale des habitants et de leurs alliés.

Les coupables sont les profiteurs du tourisme mondial, pas les habitants !

Cette fois ils seront sur le banc des accusés qui violent les droits légaux et sociaux des habitants, particulièrement des droits au logement et à la terre.

Par conséquent, ne restez pas silencieux : partagez votre cas d'expulsion !

Le Tribunal International des expulsions est fait pour vous !

Commentaires

%login_link_starAuthentifiez vous ou créez un nouveau compte utilisateur pour commenter.